Non classé

Retour de lecture : Le Livre Jaune de Michael Roch

Je vous préviens, ce retour de lecture va être difficile à écrire. Je n’ai pas seulement lu le livre, je l’ai vécu. En lisant cet article, vous comprendrez pourquoi.

Le protagoniste de l’histoire est un pirate, hanté par une phrase « je ne t’aime plus et je ne sais pas pourquoi ». Il se pense mort. Parviendra-t-il à trouver le chemin qui le ramènera à la vie ?

Ce court résumé ne rend absolument pas justice au livre. C’est bien plus que ça : un conte féerique et philosophique, une odyssée, un rite initiatique, l’histoire d’une mort et d’une renaissance.

Ce n’est pas tous les jours ou tous les livres qu’une écriture vous saute à la figure et vous ensorcele. Je ne m’attendais pas du tout à ça en lisant cet ouvrage. Le style poétique de l’auteur est tout simplement magique, les mots sont de pures émotions et ils ne délivrent pas seulement du sens mais aussi des sensations. Je dois vous avouer qu’on début, j’étais aussi perdue que le pirate. Je relisais les phrases plusieurs fois. Elles me parlaient, pourtant je ne savais pas ce qu’elles me disaient. Ce n’est pas seulement l’histoire d’un pirate que je lisais mais aussi la mienne. Et je parie ami(e) lecteur/lectrice, qu’il pourrait s’agir de la tienne aussi.

Dans le Livre Jaune, nous suivons les péripéties d’un pirate en quête de réponses accompagné d’un guide aveugle, Maar. Tout le monde devrait avoir un Maar dans sa vie, ce sage à moitié fou qui déclame des phrases que l’on croirait sorties d’une pochette surprise et qui pourtant sont véridiques.

Voilà ce que mon Maar à moi dirait :

« Qu’elle comprend enfin qu’elle écrit une chronique qui ne rendra jamais justice au livre. »

Mais enfin, Maar, je ne t’ai rien demandé ! C’est facile de dire aux autres qu’ils sont dans l’illusion alors qu’on est soi-même aveugle !

Mon Maar un peu vexé me répondrait sûrement :

« Qu’elle n’a pas besoin d’être aussi mal polie pour prouver qu’elle a raison ! Qu’on ne peut être heureux en étant toujours seul et qu’on a parfois besoin d’un ami.  »

Je mentionnerai le Roi Jaune qui est aussi terrifiant que fascinant. Je ne peux vous en dire plus car c’est à vous de trouver votre chemin dans cette histoire.

J’allais presque oublier la mystérieuse Ananova, la femme que le pirate a tant aimée. Le récit- et récifs- de leurs amours, de leur passion et de son naufrage restera à jamais avec moi. Sait-on vraiment au fond ce qu’est l’amour ? Qui aimons-nous vraiment quand nous déclarons aimer l’autre ?

En résumé, ce livre est un véritable voyage, une expérience unique hors des sentiers battus et je vous recommande de vous y aventurer. Vous vous perdrez pour mieux vous retrouver.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s